Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2007

Capacité et services aéroportuaires: la croissance prévue du trafic aérien n'est pas durable du point de vue environnemental

f0b7b8fa3dd451388f3e6461f47b978b.jpgLa commission parlementaire des Transports du Parlement européen a adopté aujourd'hui un rapport d'Anne JENSEN (Ventre, Danemark) relatif à la stratégie de l'UE concernant ''La capacité aéroportuaire et la manutention au sol". Le rapport fait suite à la présentation d'une communication de la Commission européenne sur la capacité, l'efficacité et la sûreté aéroportuaire en Europe et au premier rapport sur l'exécution de la directive sur la manutention au sol qui a démontré les effets positifs de la première phase de la libéralisation du service.

Tout en saluant les actions suggérées par la Commission, la commission parlementaire des Transports invite la Commission à définir une politique plus efficace et durable susceptible de satisfaire la demande croissante du transport aérien (qui d'ici 2025 devrait être 2,5 fois plus élevé qu'en 2003) tout en assurant également des normes de haute qualité pour les services de manutention au sol. Le Parlement européen a également demandé à la Commission d'envisager la possibilité de davantage de libéralisation, de fournir des directives plus claires pour les procédures de sélection dans les appels d'offres et d'assurer la sécurité et la sûreté pour les usagers et les fournisseurs.

"Il est extrêmement important que la manutention au sol soit efficace car cela affecte également la capacité entière de l'aéroport", a précisé Mme Jensen. "Cependant, même en tenant compte des nouveaux investissements, en raison de la croissance actuelle de la demande des vols, (approximativement 5% par an) de plus en plus d'aéroports ne pourront pas faire face à  la demande caractéristique des heures de pointe sans donner lieu à un retard ou des demandes insatisfaites. A long terme, nous risquons de faire face à un scénario de plus en plus catastrophique, avec 3.7 millions de demandes de vols par an en 2025 qui ne peuvent pas être satisfaites".

Les signes d'un chaos proche sont déjà visibles dans plusieurs aéroports européens et les compagnies aériennes rencontrent d'énormes problèmes en faisant face au trafic croissant. L'aéroport de Fiumicino à Rome a signalé presque cinquante mille bagages perdus seulement durant le mois d'août. British Airways devrait perdre 1.3 million de valises dans le monde entier cette année. "Si nous n'agissons pas maintenant, nous ferons face à de sérieux problèmes dus au manque de capacité. Par conséquent un plan d'actions majeur pour une meilleure capacité aéroportuaire en Europe est nécessaire, de sorte que nous puissions favoriser et coordonner des initiatives nationales et frontalières ", a conclu Mme Jensen.

Une copie du rapport provisoire de Mme Jensen est disponible ICI

Note aux rédacteurs :

La communication sur la capacité, l'efficacité et la sûreté dans les aéroports en Europe : une stratégie nécessaire pour aborder la congestion dans les aéroports européens. Les cinq principales mesures visant à adapter la croissance du trafic de façon durable du point de vue environnemental sont : améliorer l'utilisation des capacités aéroportuaires actuelles; adopter une approche cohérente en matière de mesures de sécurité aérienne dans les aéroports; promouvoir la "co-modalité", l'intégration et la collaboration entre modes de transport (air-rail); améliorer la capacité environnementale des aéroports et le cadre de planification des nouvelles infrastructures aéroportuaires; élaborer et mettre en oeuvre des solutions technologiques présentant un bon rapport coût-efficacité.

04:05 Publié dans Stratégie économique et européenne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, transports, aériens, environnement | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.