Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2007

Vers une politique étrangère européenne commune : pas besoin de "haut représentant"

L'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe accueille avec réserve l'adoption aujourd'hui d'un rapport d'initiative sur la création d'une politique étrangère européenne commune en matière d'énergie. Tout en votant la résolution, les démocrates et les libéraux, ont rejeté la proposition visant à créer un "haut représentant de la politique énergétique étrangère" au Conseil considérant qu'un tel poste existe déjà au sein de la Commission en la personne du commissaire pour l'Energie Andris Piebalgs.

d4b44807b415fb04bd1df721c287fcaa.jpgIstvan Szent-Ivanyi (Szabad Demokraták Szövetsége, Hongrie), rapporteur fictif pour l'ALDE, a déclaré :

"Le défi le plus important auquel doit faire face la politique étrangère européenne commune en matière d'énergie est de soulager la dépendance unilatérale de l'UE à l'égard des fournisseurs d'énergie, parce qu'à long terme elle compromettra l'autonomie de l'UE dans d'autres secteurs politiques aussi."

"L'objectif est de créer une politique étrangère européenne commune en matière d'énergie qui représente une valeur ajoutée par rapport aux politiques nationales et qui devrait être basée sur l'unité et la solidarité au sein de l'UE, et la réciprocité envers les pays tiers."

2bdf37f9c1565da8eefe9ac7458a81bb.jpgLena EK (Centerpartiet, Suède), qui a rédigé un avis sur le rapport au sein de la commission Industrie et énergie, a ajouté :

"La transparence, la réciprocité et l'Etat de droit sont les pierres angulaires de la démocratie européenne et par conséquent dans notre politique étrangère. Par ailleurs, ce n'est pas le moment d'ajouter de nouvelles institutions et je suis donc contre la création d'un nouveau poste type un "Solana energétique" qui menace également l'influence du Parlement européen quand il s'agit de politique énergétique étrangère."

04:55 Publié dans Stratégie économique et européenne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, politique, étrangère, énergie | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.