Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2007

Traité modificatif : "Plus personne ne pourra prendre prétexte de l'absence de moyens institutionnels pour ne pas agir"

7feca9d1f7c2c68b12b1352698f85780.jpgIntervenant aujourd'hui en session plénière du Parlement européen réuni à Strasbourg, à l'occasion d'un débat public consacré aux résultats du Sommet de Lisbonne et à la conclusion des négociations sur le Traité modificatif, Marielle de Sarnez (UDF-Mouvement Démocrate, France), a déclaré : "L'Union européenne va se doter d'un nouveau Traité. On peut évidemment exprimer quelques regrets: regret de l'abandon des symboles de l'Union ; regret devant les dérogations obtenues pas certains; regret enfin, devant la complexité du Traité - dont je demande qu'il soit établi un texte consolidé pour que les citoyens s'y retrouvent. Mais il n'empêche, ce Traité va nous donner les moyens de relancer l'Europe pour autant qu'on le veuille".
"Avec ce texte l'union européenne va enfin se doter des outils qui lui permettront de poursuivre son intégration, d'élargir et d'approfondir ses politiques communes. En matière d'énergie, de changement climatique, de politique d'immigration, de lutte contre le terrorisme, de  coordination économique, de politique étrangère ou de défense, de politique de développement", a poursuivi Mme de Sarnez avant de remarquer : "L'Europe pourra désormais avancer, ce sera simplement une  question  de volonté politique. Mais plus personne ne pourra prendre prétexte de l'absence de moyens institutionnels pour ne pas agir".
 
"Désormais tout le monde devra faire face à ses responsabilités. Disant cela, je pense en particuliers aux Etas membres", a conclu Marielle de Sarnez. "Ceci est une bonne nouvelle pour l'Europe, et j'espère que ce sera une bonne nouvelle pour les citoyens."

09:40 Publié dans Stratégie économique et européenne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, lisbonne, traité, CIG | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.