Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2007

Afghanistan : Le Parlement européen en faveur d'un projet pilote pour la production légale d'opium

2669c328b9967c62062eefdaf67be72a.jpgLe Parlement européen, réuni en session plénière aujourd'hui à Strasbourg, a adopté à une large majorité (368/49) une recommandation de Marco CAPPATO (radicaux, Italie) sur la production d'opium à des fins médicales en Afghanistan.

Le Parlement européen propose "d'examiner la possibilité de projets pilotes pour convertir à petite échelle une partie de la culture illicite actuelle de pavot en champs pour la production d'analgésiques légaux à base d'opium."

Le Parlement invite également le Conseil "à offrir son aide pour la mise en oeuvre d'un projet pilote 'pavot scientifique pour la médecine' qui étudiera davantage comment une évolution de la réglementation en matière de stupéfiants pourrait contribuer à une diminution de la pauvreté, à une diversification de l'économie rurale, au développement à grande échelle et à une sécurité croissante, ce projet s'inscrivant alors comme une réussite parmi tous les efforts multilatéraux fournis pour l'Afghanistan".

Saluant le résultat du vote, Marco Cappato a déclaré : "pour la première fois aujourd'hui le Parlement européen a reconnu la validité de notre demande d'examiner de nouvelles politiques, plus pragmatiques pour contrecarrer les échecs de l'approche actuelle."

Graham WATSON (LibDem, Royaume-Uni), président de l'alliance des démocrates et des libéraux a également apporté son soutien total aux propositions :

"Le moment est venu d'adopter une politique plus pragmatique sur la production du pavot. Si nous pouvons orienter la production d'opium vers des utilisations douces comme les antidouleurs et ainsi réduire l'écoulement apparemment sans fin de l'héroïne illégale qui aboutit dans nos foyers, cela ne peut qu'être positif."

"Je suis enchanté que le Parlement ait eu la clairvoyance et le courage de soutenir cette proposition qui profitera à la société à bien des niveaux."

Dans la foulée de l'adoption par le Parlement italien d'un rapport similaire, soutenu par Emma Bonino et le gouvernement italien, le Parlement européen est la première institution internationale à proposer ce type de projet. La conversion de l'opium afghan - une des ressources principales pour les organisations criminelles et terroristes - en médicaments pourrait préparer le terrain à la construction d'un état basé sur l'Etat de droit qui pourrait gagner le coeur des populations dans les régions rurales de l'Afghanistan. En même temps, elle pourrait également mettre un terme au manque chronique de médicaments pour le traitement de la douleur, qui concerne aujourd'hui encore 80% de la population mondiale.

20:00 Publié dans Stratégie économique et européenne | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.