Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2008

Crise du capitalisme... ou de l'interventionnisme ?

[source]

Commentaires

Tous les arguments ne sont pas convaincants, mais il est juste que les erreurs de Greenspan pèsent beaucoup, et, au passage, on découvre un argument éclatant contre la discrimination positive.

Écrit par : Hervé Torchet | 16/11/2008

Bonjour,
bravo pour cet excellent petit film ! La réalité est simple: les mêmes jacobins qui ont archi-sur-endetté des Etats et des administrations anachroniques (en essayant de faire croire que l'on peut vivre à crédit) veulent encore imposer leurs prétendues recettes interventionnistes. Leur bilan parle de lui-même. Les petits, les modestes, les courageux qui défendent la vraie liberté (celle d'entreprendre avec responsabilité) ne sont pas dupes et c'est un honneur de les défendre.
Bon courage et à bientôt
Jung

Écrit par : JUNG Philippe | 16/11/2008

Si l'on en croit ce document, c'est la fixation du taux directeur de la FED qui est la principale cause du désastre.

J'aimerais savoir comment devrait être fixé le taux directeur des banques centrales, dans la théorie libérale.

Écrit par : Pierre S | 16/11/2008

@ Pierre S

Dans la théorie libérale, si l'on veut bien admettre la nécessité du concept de banque centrale, celles-ci ne doivent avoir comme seule fonction que le contrôle de la masse monétaire. Lutter contre l'inflation tout en assurant des liquidités suffisantes au marché.
A l'exemple de la BCE.

Écrit par : buildfreedom | 20/11/2008

Les commentaires sont fermés.