Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2010

Robert Rochefort : une politique de la concurrence davantage tournée vers le bien-être des consommateurs ! J'approuve le rapport de la Commission sur la concurrence 2008, en session plénière

consu.jpgJe partage l'avis positif de Sophie In't Veld, rapporteur pour le Parlement européen, sur le rapport de la Commission européenne sur la concurrence 2008. Dans celui-ci, la Commission explique qu'elle place les préoccupations des consommateurs au centre de ses activités concernant la concurrence, et qu'elle "considère comme essentiel que l'objectif principal de la politique de concurrence soit l'optimisation du bien-être des consommateurs". En cela, ce rapport signifie un tournant dans son approche de la politique de la concurrence, et je m'en réjouis !

La Commission agirait-elle enfin en parfait accord avec l'article 12 du Traité de Lisbonne, qui stipule que la protection des consommateurs est prise en considération dans la définition et la mise en œuvre des autres politiques de l'Union ?

J'encourage la Commission à poursuivre dans la voie du dialogue suivi qu'elle a décidé d'établir entre ses services, les consommateurs et les associations qu'elles représentent. A cet égard, c'est une bonne chose qu'ait été créée, en 2008, une unité chargée des relations avec les consommateurs au sein de la DG concurrence. Nous demandons maintenant un rapport complet sur les activités de cette unité, pour pouvoir mieux juger de son utilité.

[robertrochefort.eu]

Les commentaires sont fermés.